• Lettre à un ami qui s'émeut de la décadence du monde

    Mon pauvre ami !
    Je sais que nous avons du mal à admettre que des bandits se sont emparés du monde sans se soucier des dégâts qu'ils occasionnent ! Ils ont bonne conscience de ce qu'ils font autant que nous avons conscience qu'ils détruisent ce que les hommes avant eux ont construits !
    Je crois que ces évènements dépasse l'homme et que l'esprit du mal et du bien s'affrontent  par hommes interposés ! Je reste confiant en la victoire d'un Dieu même si elle tarde aux pressés que nous sommes !
    Salut mon ami patience et courage car nous ne pouvons plus rien faire !  


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :