• Tempête dans un bénitier !

    J'emprunte le titre d'une chanson de Georges Brassens ! Un personnage non croyant mais bien plus pratiquant que bon nombre de religieux ! Il ne croyait pas en Dieu mais admirait particulièrement Jésus !

     

    De même je ne partage pas les croyances humaines car

    j'appartiens au tout !

     

    La mentalité de l'homme devra passer par là ou ne passera pas !

     

    Ma pensée ce matin va à tous mes amis matelots  qui ont bien du mal à naviguer dans notre océan de tempête !


    votre commentaire
  •  

     

    Je n'ai plus cette Foi qui me fut donnée pendant un an  et dont j'ai pu observer la troublante efficacité !

     

    Depuis je ne suis plus réduit dans l'état de croyance mais je vis dans l'Être !

     

    Il a toujours été plus agréable, plus facile à l'homme de croire que de vivre dans l'Être !

     

    Il a toujours été plus facile de réciter les dix commandements que de les respecter !

     

    Vivre sans les dix commandements c'est tenter de se passer de l'Être !

     

    L'être humain ? Un mur entre l'Être et l'homme ! Une pure invention sans queue ni tête !

     

    Le dieu de l'homme ? Une imposture ! Une injustice ! Une offense de plus faite au Je Suis Ambiant !

     

    On ne peut pas honnêtement croire et être ! Il y a toujours du doute dans la croyance ! Pas dans l'Être !

     

    Le doute est un état d'esprit réservé à l'Être qui croit toujours dans sa création. Mais pour combien de temps encore !

     


    votre commentaire
  •  

     

    Si le soleil se reflète sur la face des océans c'est au cœur des marguerites qu'il prend plaisir à s'admirer !


    votre commentaire
  • Ainsi s'exprimai Socrate il y a 2500 ans : Connais-toi toi même !

    L'homme sur de lui s'il prend plaisir à faire étalage de son savoir en citant les grandes idées de Socrate ou de Jésus n'a jamais cherché à les mettre en pratique !

     

    Ainsi 2500 ans plus tard un obscur dieucéclair ne fait que répéter que l'homme ne sait pas qui il est ! De cette ignorance proviennent tous ses maux


    votre commentaire
  •  

    Petit homme ! Bien avant que tu ne fut nous fleurissions déjà l'autel de Dieu !

     

     

     

    Petit homme ! Bien avant toi nous dressions vers le ciel nos cathédrales de verdure !

     

     

     

    Quand l'eau va sous la terre

     

     

     

    Et remonte sous le bois

     

     

     

    Rien d'extraordinaire

     

     

     

    C'est le Bon Dieu qui boit !

    Dieu fut bien avant l'homme !

    Dieu fut bien avant l'homme !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires